Profil

  • Smartbeat
  • Smartbeat, Homme Objet & Ballbusting
  • Homme
  • 18/02/1971

Présentation

Calendrier

Janvier 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Créer un Blog

Recherche

Lundi 29 juin 1 29 /06 /Juin 03:00
Bonjour à tous,

Petit aperçu de ce dimanche de week-end, chez des amis à la campagne.

Depuis le samedi soir où nous sommes arivés, j'ai droit à plein d'allusions sur ma virilité et son contrôle au travers de mes "coucougnettes".

Madame devient extravertie et affiche sa domination au travers de mes burnes, à mots parfois à peine couverts.

Pour les autres, il s'agit de blagues, mais moi, nous, je, nous savons bien de quoi il retourne : quand pour certains, commenter l'expression "tenir quelqu'un par les couilles" relève de la bonne blague, Madame en rajoute en donnant des exemples de torture qui font beaucoup rire.

Sauf que pour moi, c'est bien réel, et que ça m'excite d'netendre Madame, si reservé et  pudique d'habitude, verbaliser son contrôle sur ma sexualité.

"Private Joke" pour eux, "Private Game" pour nous, en quelque sorte...

Et l'inventivité de Madame va maintenant au-delà de ce à quoi j'aurai pu attendre et de très loin !!!

Ainsi, de retour ce soir, elle m'a parlé avant de nous coucher, au moment du cérémonial de présentation et contrôle  de la cage de m'offrir un  collier.

Souvent la marque que partagent les chiens et les esclaves, lui ai-je fait remarquer sur un ton badin, car je sais qu'elle n'est pas à proprement parler une Maîtresse, en tous cas au sens de ce que l'on voit généralement en image associé à  ce vocable.

Ce dont elle m'a parlé avec le plus grand sérieux est un collier d’un genre spécial.

 

Et à vrai dire, je m'y attendais dès le début du séjour à la campagne chez nos amis.

Il s'agit en fait d'un modèle destiné à nos amis à poils, pour leur éviter d’aboyer.

 

Nos Amis en ont équipé leur fidèle Berger Belge et ça a tout de suite beaucoup plu à Madame.

Le fonctionnement en est simple : le collier se place autour du cou et comporte un module électrique muni de deux doigts (un « + » & un « - ») qui restent en contact permanent avec le cou de l’animal.

Lorsque le chien aboie, ou se comporte d’une manière que le maître souhaite corriger, il suffit d’envoyer une décharge électrique au moyen d’une télécommande.

Le chien comprend généralement très vite car la fréquence, l'intensité et la durée des ddécharges est réglable depuis la télécommande, pour des "corrections" à distance d'une grande efficaciité.

Madame a eu l’occasion de vérifier le bien fondé de cet instrument aujourd’hui et a manifestement trouvé qu’il serait amusant de disposer d’un système équivalent en contact permanent autour de mes couilles…

Heureusement que nous n’avons qu’un chat car sinon notre Amie Valérie était toute disposée à nous laisser son ancien système.

 

J'ai bien cru un moment qu'elle allait lui dire carrément : "tu sais, je le mets  aux couilles de Monsieur et il sera bien sage comme ça..."

 

Elles sont parties d'un fou rire, mais jee sais que Madame l'aurait pris de bon coeur si Nathalie avait compris combien Madame n'étais qu'à moitié en train de plaisanter.

La journée a donc été remplie de sous-entendus, Madame disposant en réalité déjà d’un animal sur lequel tester cet appareillage….

Je n’ose imaginer les dégâts que doit occasionner ce genre de jouet sur des couilles humaines.

Madame m’a simplement dit ce soir avant de se coucher qu’elle allait en commander un sur ebay, « pour voir si ça peut être aussi efficace que la cage ».

En attendant, je suis en cage et je sais que désormais, c’est elle qui a pris les commandes et que mes couilles sont à fleur de peau et proches de l’explosion.

Je finis par croire qu’il est effectivement possible qu’elle parvienne à me traire sans jouissance uniquement en me défonçant les couilles tant celles-ci sont devenues sensibles et mentalement prêtes ;

Ce matin, au réveil, elle les a pressées pendant 30 secondes, puis claquées 30 secondes, puis écrasées 30 secondes, puis tapées 30 secondes etc… pendant une bonne dizaine de séries, sans aucun ménagement.

J’ai eu une érection de fou, malheureusement contrariée par ma cage de chasteté.

J’ai le sentiment que plus elle me bourre les couilles, plus elles deviennent réactives et capables d’encaisser, pour le plus grand plaisir de Madame.

Elle me dit juste qu’arrivera bientôt la troisième phase de mon entraînement et que je devrais bientôt être capable de cracher par simple stimulation des burnes.

Quand  elle a été bien excitée, elle m’a juste demandé de me placer à 4 pattes au bas du lit.

Sa phrase type est désormais claire et crue, pleine de sens : « vas, j’ai envie de te latter », ou encore parfois : « mon pied (mon genou, parfois) a faim, mets-toi en position, jambes écartées » et même maintenant « ouvres » ou « donnes ».

Et ce matin, elle avait envie de s’offrir une bonne séance de Ballbusting avec son coup de pied.

Elle m’a attaqué bille en tête et sans ménagement, tandis que je tentais de me dérober sous la violence des coups : « CHHHUUuuuuttttttttttttttt, nous ne sommes pas chez nous, restes en place, en silence je te pries !!! »

Ma seule consolation a été qu’elle a trouvé que la cage la gênait et qu’elle me l’a retirée pour m’avoir plus « à son pied ».

Et je crois qu’elle le prend vraiment à me défoncer les couilles, plus en tous cas qu’à se faire ramoner, sauf si elle contrôle ma sexualité au travers du ballbusting qu’elle qu’inflige régulièrement et des cages de chastetés, qui n’ont plus de secret pour elle désormais…

A part cela, le week-end a été agréable et j’ai massé longuement Madame à l’occasion de la sieste après le déjeuner.

Une épreuve de plus sans doute… car masser celle qu’on aime à l’heure réservée d’ordinaire aux siestes crapuleuses est une vraie gageure lorsqu’on est encagé.

Et encore plus lorsqu’il vous est demandé de finir votre ouvrage par la demande la plus frustrante qui soit en pareille situation :

« Tu n’es qu’un porc, n’est-ce pas, hein, tu n’es qu’un porc ??? »

Il faut répondre Oui, naturellement…

« Alors vient me lécher, je sais que tu en meure d’envie ».

Tête-bêche, elle me tire les testicules par saccades, le ressortant de plus en plus de l’anneau pelvien qui les entoure à la base de la cage, au rythme des circonvolutions qu’elle souhaite imprimer à ma langue.

Et quand elle les a bien en main, elle les broie gentiment mais sûrement, marquant qu’il est temps de la faire  monter au 7ème ciel au plus vite.

Puis elle s’endort et me laisse penaud, bandouillé et frustré dans ma coque ridicule, mais plein d’espoir, les couilles un peu plus gonflées de désir à chaque épreuve.

Elle est si belle et si conquérante maintenant que je suis le plus heureux des hommes.

Smartbeat

Par Smartbeat - Communauté : Dominatrice avec son mari soum
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés