Profil

  • Smartbeat
  • Smartbeat, Homme Objet & Ballbusting
  • Homme
  • 18/02/1971

Présentation

Calendrier

Janvier 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Créer un Blog

Recherche

Mercredi 29 août 3 29 /08 /Août 19:11

 

Chers lecteurs,

 

Le blog n'est pas à l'abandon ; il est en jachère, comme ma pauvre queue...

Depuis que Madame a pris goût à limiter notre sexualité à des coups dans les couilles, je me suis peu à peu conditionné à n'éjaculer qu'ainsi, sous les coups de pied, de spatule de bois ou les claques.

C'est assez curieux de reconnaître qu'un forte érection arrive immédiatement de cette manière, mais ce sont les faits.

Ce qui plait à Madame, c'est d'accélérer la cadence des coups et leur force, pour me contraindre à me branler et lâcher mon sperme.

Elle prend alors un grand plaisir à me défoncer de plus fort, ruinant toute possibilité de jouissance.

C'est une sorte de conditionnement, un automatisme.

Lorsqu'elle sent que je suis en demande - et j'ai compris depuis longtemps qu'il ne fallait RIEN demander - ses yeux s'allument d'une étrange lueur, faite d'excitation et de sadisme, qui - je n'y peux rien - m'excite au plus haut point.

Elle le sait et se colle à moi, remonte un genou entre me cuisse et commence toujours par faire pression sur mes boules, attendant que l'érection se fasse.

C'est ensuite très vite qu'arrivent les premiers coups de genou, d'abord espacés, bien nets, bien placés, puis montant ensuite bien vite en rythme, force et intensité.

Je connais la suite, mais rien n'y fait, je ne parviens pas à sortir de cette emprise : sois je reçois l'ordre de me mettre à 4 pattes ou à genoux elle commence à me gratifier de ses somptueux coups de pieds dans les couilles, soit elle se saisit de la cravache ou de la spatule en bois.

Là, les coups sont très vite insupportables, m'obligeant à m'astiquer comme un damné jusqu'à la libération qui la fait tant jubiler...

Sauf lorsque le rituel ne consiste qu'à m'exciter avant de me laisser choir comme un pauvre vers abandonné.

Ce qui n'est rien au regard des réveils en cage sous ce traitement.

Je ne lui cache pas que je n'en peux plus de ce régime de privations.

Nous avons eu une conversation à l'occasion de laquelle elle m'a confié que seul son plaisir comptait, et qu'elle n'avait en ce qui la concerne pas d'autre besoins que de me voir espérer, frustré, ruiné.

Là, elle prend son pied. 

Enfin, elle n'entend pas cesser cette relation tant que je ne serai pas définitivement devenu capable d'éjaculer sans aucun contact autre que le travail des couilles.

Je ne suis pas certain de tenir encore longtemps...

Elle parle désormais de me regarder me faire fouetter ou latter par une autre...

Serai-je capable ?

 

Smartbeat

Par Smartbeat - Communauté : Dominatrice avec son mari soum
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés