Profil

  • Smartbeat
  • Smartbeat, Homme Objet & Ballbusting
  • Homme
  • 18/02/1971

Présentation

Calendrier

Février 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
<< < > >>

Créer un Blog

Recherche

Samedi 14 mars 6 14 /03 /Mars 23:12

 

J’ai donc dû laisser un SMS à Madame à chaque fois que j’ai eu une envie, une pulsion.

Une semaine à ce rythme est très difficile à supporter.

On est comme mis à nu

 

Aussi, lorsque jeudi soir, le petit carton provenant de Suisse était posé négligemment sur la console de l’entrée, je savais pertinemment qu’une nouvelle étape n’allait pas tarder à se concrétiser.

 

Et effectivement, sitôt les enfants couchés, Madame m’a sollicité pour un massage des pieds et des jambes.

 

« Mais avant, tu passes ton nouvel oiseau et tu me montres le résultat ; j’ai hâte de voir cela !!! »

 

Je me suis exécuté en me rendant à la salle de bains.

 

J’étais moi aussi pressé d’essayer la fameuse BIRDLOCKED, la nouvelle cage de chasteté tout en silicone.

 

Nous avons choisi le modèle phosphorescent. Madame dit que ça sera d’autant plus drôle dans le noir.

 

J’ai bien huilé la cage de chasteté avec du lubrifiant au silicone, mon Kiki idem et ai entrepris de la passer.

 

Comme toujours, il faut d’abord passer les bourses au travers du collier qui, une fois en place derrière celles-ci empêchera toute érection, sauf à emporter les couilles sous la traction de « Mister Zgeg ».

 

Celui-ci s’enfile ensuite dans la cage de chasteté proprement dite, très difficilement d’ailleurs avec ce modèle.

 

Je ne dispose pas spécialement d’un diamètre de gland exceptionnel, mais au repos, l’épaisseur de la verge, renforcée par la sensation diffuse et excitante de satisfaire un nouveau désir de Madame, rend la taille de cette dernière difficilement compatible avec le diamètre interne de la cage de chasteté.

 

Avec un peu de patience (et d'eau froide), ça se met en place. Il n’y a plus qu’à passer sous les bourses la sangle retour qui part du gland et est contenue grâce à une sangle rigide qui vient s’enrouler autour du collier arrière et se ferme par un classique cadenas (on peut aussi mettre un padlock numéroté de CB2000 ou CB6000).

 

Le plus gênant  m’a aussitôt semblé être la sangle retour, parce qu'elle passe sous les bourses et agit comme un véritable nut divider (séparateur de couilles).

 

Mais bon, l’usage nous dira ce qu’il en est…

 

Je me suis ensuite rendu au petit salon ou Madame m’attendait devant sa série policière préférée.

 

Je lui ai montré ma nouvelle cage qu’elle a examinée sous toutes les coutures, tirant et soupesant les couilles sans ménagement.

 

« C’est très joli. Et puis on sent que tes petites sœurs vont vite s’ennuyer l’une de l’autre. Je vais pouvoir me faire une joie de les rassembler : je meure d’envie de Taper …(c’est son nouveau mot !). Mais pas tout de suite, d’abord, tu me masses, ensuite, on verra… »

 

Ce qui m’intrigue, c’est que je ne bande pas.

Je tiens cependant une piste d’explication, qui m’a été soufflée par Madame, très au fait du ressort psychologique à l’origine du phénomène.


Elle a visiblement un coup d'avance et savait parfaitement ce qu'elle faisait en me demandant de lui dire chacune de mes escitation de la journée.
 

Depuis que je lui dis tout, ma machine à fantasme trouve à se vider très régulièrement.

 

Or, l’appétit sexuel de l’Homme est fondé pour une large partie sur l’imagerie érotique, laquelle lui sert de motivation et alimente la libido. C’est pour cela que l’on dit que la vue est le vecteur d’excitation majeur chez l’homme et que les œuvres pornographiques sont si prisées de ces derniers.

 

Je n’échappe pas à cette règle, et, Madame l’a détournée à son profit en vidant régulièrement mon imagerie personnelle lorsqu’elle me demande de lui indiquer fidèlement mes pulsions et leur objet.

 

Le résultat ? Je ne bande plus. Moi qui jouissais d’un mandrin infernal toujours au garde à vous, sujet d’émerveillement de mes petites amies (passées autant que de Madame ensuite. Tant et si bien qu’elle a fini par prendre les dispositions que l’on sait pour prendre le contrôle de ma sexualité. !!!

 

Et surtout, cette nouvelle cage m’intimide. Je ne sais pas pourquoi, mais elle m’impressionne.

 

Sans doute parce que je sens bien que, sous prétexte de confort, ce nouveau modèle effectivement ultra discret et mou, est susceptible de m’être imposé pour une période réellement longue.

 

J’ai massé Madame ; elle m’a soupesé le paquet, un peu joué avec, du bout du pied.

 

Puis elle m’a laissé en cage jusqu’à ce jour.

 

Demain Dimanche, je penses que je n’aurai pas de câlin.

 

Ni que mes couilles auront le bonheur de se faire éclater, car j’accompagne tôt les enfants au sport. Pour la journée.

 

Je me sens minable. En cage et minable.

 

Je prends mon pied rien qu’en massant Madame.

 

Sans bander.

 

Juste une petite érection la nuit qui me réveille et même plus le matin.

 

Les décharges d’adrénaline ont continué à chaque SMS expliquant ce qui m’a excité.

 

Ce sont devenu des flash pendant lesquels je bandouille dans ma cage, et que je rapporte aussitôt.

 

Elle est vraiment très confortable, cette nouvelle cage de chasteté.


Je suis à deux joours et j'ai la sensation que je vais passer le cap des 3 mois sans rapport digne de ce nom haut la main, que je vais rester ainsi pour de bon, les couilles séparées en deux et la bite en cage.
 

Pour combien de temps ?

 

L’avenir nous le dira…


Mais ce qui est sur, c'est qu'elle a désormais réellement pris les commandes.

C'est un peu flippant  mais tellement bon car elle s'occupe en fait beaucoup plus de moi aujourd'hui que lorsque nous vivions uine sexualité "normale".

Et moi je suis aux petits soins en permanence, alors même que je n'ai pas le droit de  demander quoi que ce soit, si ce n'est lui dire ce qui me fait fantasmer.

Ce qui revient au même sauf qu'elle contrôole tout et s'en délecte à pleine conscience.

Une sorte de vibration intellectuelle à l'unisson qui nous rapproche comme jamais.

Et vous verrez  bientôt que les envies de Madame sont intactes et qu'elle sait parfaitement s'y prendre pour jouer avec son homme objet.
 

Smartbeat
Par Smartbeat
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés